Avertir le modérateur

19/01/2012

Après le sabordage, voila le sabotage par Le K.

     sabotage,ecrivain,knock, vendangeur,virus           

Pas si simple aujourd'hui de faire une place à la subversion dans un monde qui arrive à se gangrèner lui-même de l'intérieur, rongé par ses propres modèles.

Le ver et le fruit ne faisant plus qu'un, les objecteurs, séditieux et subversifs de tout poil se retrouvent contraints à une oisiveté forcée et doivent se résoudre à savourer le spectacle.

D'autres ne ce contentent pas de celà:

Pour une fois, je vais laisser bien volontiers un peu d'espace sur mon Blog pour poster le texte d'un ami très cher que nous nommerons par pudeur et prudence : Le K.

 

 

 

A l’heure du salarié interchangeable dans ce monde de DRH et de fonds de pension, comment opposer une force de résistance ?

 

La réponse est simple, le sabotage !

 

Certains en ont déjà fait leur profession, les créateurs de virus, par exemple, rendant impotent l’omnipotent Internet et ne parlons pas des médecins, qu’on s’en convainque en relisant le bon Docteur Knock, mais quid des autres ?

 

Facile me direz-vous, pour le vendangeur sous-payé de cisailler habillement le pied de vigne patronal, élémentaire pour le travailleur à la chaîne de voiture de jeter négligemment une poignée de boulons dans une des ailes pour la faire « glinguer », mais d’autres métiers réclament fantaisie et imagination. Le boucher peut recycler sa belle-mère voire quelques clients bougons, l’instituteur encourager le malgré que ou s’ébaubir devant l’anacoluthe, le professeur de langue « néologiser » ou mieux encore apprendre l’arabe au lieu du yiddish, (j’ose à peine penser aux possibilités du prof de bridge…) l’interprète pourrait même, par quelques contresens subtils, déclencher guerres et révolutions, quant au plombier il n’a qu’à prendre la fuite.

 

Oui mais l’écrivain me dites-vous, même amateur, où se place son créneau ? Doit-il truffer son texte de métaphores bien grasses, abuser de redites, pléonasmes, redondances ou autres tautologies, pratiquer le hiatus à tout va, parsemer son texte de quelques paragraphes bien rances, inventer des histoires à rester coucher ?

 

Non cher lecteur, car l’écrivain plutôt que de vouloir être publié désire avant tout être lu. Le torpillage devra se situer en amont. Il aura donc à cœur de choisir pour travail une entreprise abjecte, polluante de préférence, en tout cas sinon nuisible pour le moins inutile et pendant ses trente-cinq longues heures alimentaires, penché studieusement sur son clavier, il cisèlera des textes incisifs en catimini.

Et là, l’écrivain aura vraiment accompli son boulot…

 

 

 

 

 

08/12/2011

Caryo (sale) type ou la génétique expliquée aux enfants.

Les mystères de la génétique. 383283_297663303598115_100000633444176_1013088_681849890_n.jpg

 

Malgré la transmission de père en fille, et contrairement aux apparences, le Front National n’est pas une maladie génétique. ...

 

Elle s’attrape suite à une surexposition des ondes télé.

 

A l’inverse des autres maladies, elle se guérit par simple contact. Une poignée de main peut suffire.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu