Avertir le modérateur

19/02/2016

6 ans de plus en moins!

vieux.jpg

   La nouvelle vient de tomber sur nos téléscripteurs comme un cheveu dans la soupe froide d’un économiquement faible : Un cadre vivrait en moyenne 6 ans de plus qu’un ouvrier ou qu’un employé lambda.

Un scandale ! Une honte ! une infamie ! s’exclame en chœur les dirigeants du MEDEF : 6 ans seulement ??

Personnellement, dans mon entreprise, les grands cadres, les hauts cadres, les super gradés, on les voit une fois tous les dix ans, et comme ils changent tous les 2 ans on n’a pas bien le temps de tisser des liens ni de se raconter nos misères respectives. En général ils arrivent en grande pompe et ce n’est pas pour annoncer une bonne nouvelle, genre « on vous augmente tous de 10% » ou « pour que vous vous reposiez un peu, on va baisser les objectifs », non ce serait plutôt pour nous dire que 6 ans de moins ce serait plutôt une bonne nouvelle vu la retraite que vous allez vous allez vous farcir et que pour les rattraper, ces 6 années là, va falloir travailler 45 heures par semaine, comme ça on est quitte, et hop, il repartent dans leur limousine sous les applaudissements nourris des petits cadres qui vont devoir se farcir les jérémiades des syndicats.

Les petits cadres, justement, ce sont plutôt ceux-là que je côtoie, des petits cadres de rien du tout, juste au dessus du pas-cadre, des cadres inférieurs,des cadrillons quoi, ils sont un peu  au management ce que les poneys sont à l’équitation, ils sont là pour amuser les enfants. Ce sont eux qui lissent le poil des pur-sang, qui leur font des courbettes et des risettes, qui mettent du vernis sur leurs sabots, qui leur servent leur avoine sur-vitaminée et vont leur chercher de l’eau pure et fraîche au ruisseau. Le pur-sang, il a besoin de tout ça pour s’exprimer et surtout faut pas oublier ses œillères, il lui faut des œillères pour pas être perturbé par l’agitation extérieure, pour pas qu’on le dérange pendant qu’il réfléchit comment augmenter ses performances. Mais ça les poneys et les grouillots, ils peuvent pas comprendre, les salauds.

Tout ça pour dire que 6 misérables petites années en plus, c’est vraiment du pipi de chat, ça mérite au moins 15 ans de plus, facile.

Un bémol à ajouter néanmoins : 6 ans de moins d’une vie de daube à trimer ou a attendre les indemnités chômage dans les courants d’air, c’est pas forcément un mal. Et pour les cadres, les 6 années qu’ils ont en plus, c’est les dernières, pas forcément les plus gaies ni les plus agréables.

Bon, on se console comme un peu.

La vie est bien faite, c’est seulement à la fin qu’on meurt.

PS: Et puis si vous voulez en savoir plus sur la vie du troisième âge, lisez les aventures de Katia et Hortense dans mon dernier livre élu polar le plus drôle de l'année ( par ma mère) " Arsenal et vieux dentiers" aux éditions "Polar en Nord" http://edition.ravet-anceau.fr/produit/travelling-357-n204/

06/07/2012

France Télécom Bonjour!!

esperluette.jpg

Didier Lombard a été mis hier en examen pour harcèlement moral.

Pour ceux qui l’auraient déjà oublié, Didier Lombard était le Big Boss de France Télécom.

Espérons que le jury sera clément avec ce grand chef d’entreprise et saura prendre en compte son enfance difficile.

En effet, alors qu’il était encore en culottes courtes ( confectionnées dans la cave familiale par ses copains d’école chinois) le petit Didier montrait déjà des signes évidents de ce que les spécialistes appellent aujourd’hui ‘Psychopathie managériale’.

A l’école, dès le CE2, il dénonce au rectorat, les instituteurs trop cléments pour les retards des élèves, il propose de raccourcir de 70 % les récréations, et il demande à supprimer le goûter de 4h afin d’améliorer la productivité du groupe scolaire.

Les murs de sa chambre sont couverts de posters de Jean-Marie Messier et de Ernest-Antoine Sellière en tenue d’Adam, ces deux philosophes deviendront ses guides spirituels en matière d’humanisme et de philanthropie.

A 17 ans il fera d’ailleurs la connaissance de ce dernier dans une boîte échangiste ( Une boite réservée aux cadres supérieurs où l’on s’échange les cartes de visite et où on mate fiévreusement les courbes de croissance des femmes d’affaire.) ce soir-là il feront l’amour dans un terrain vague mais rien de concret ne ressortira de cette O.PA.

Souffrant d’une forme rare de grave allergie aux jours fériés, il se couvre de pustules tous les 8 mai et rentre dans une sorte de transe apoplectique chaque veille de lundi de pentecôte, il se transforme alors en manager-garou en poussant des hurlements horribles et poursuit les personnes en congé maladie dans les rues.

Il s’est fait tatouer sur le biceps gauche ‘ Un bon syndicaliste est un syndicaliste mort’ et est également l’auteur de deux ouvrages remarquables : « Le licenciement dans la joie : Clé de voûte de l’entreprise moderne. » ainsi que «  Les employés ont-ils une âme ? » qui reçut le prix Nobel du Management Supérieur décernée par le G20.

 

Mais cet homme à également un grand cœur, il a adopté 4 petits ordinateurs portables Taïwanais et a financé la construction d’un monument gigantesque en l’honneur de l’inventeur de la pointeuse horodatrice.( Qu’il collectionne affectueusement).

 

Voilà, devant un tel parcours, on ne peut que s’indigner du traitement qui lui est infligé en ce moment, tout çà pour quelques suicides anodins de fonctionnaires pourtant pléthoriques.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu