Avertir le modérateur

11/12/2012

Un peu de chaleur humaine.

ours.jpg

Le sommet sur le réchauffement climatique de Durban s’est soldé par des pseudo-accords débouchant sur pas grand-chose et ne contraignant aucun pays à quoi que ce soit.

Cependant, tous les négociateurs se sont quittés en se donnant des poignées de mains chaleureuses. Ce qui parait vraiment contre-productif

Comme s’y attendaient les ours polaires, le prix du mètre carré de banquise va encore augmenter au vu de sa raréfaction et les baleines devraient bientôt pouvoir rejoindre leurs lieux de reproduction à pieds.

Ce genre de réunion sur le réchauffement, j’ai toujours dit qu’il fallait éviter de l’organiser dans un pays où toutes les salles sont climatisées. Les décideurs ne se rendent pas bien compte, ils ont leur petit cul rose bien douillettement installé au frais et on leur sert des boissons frappées en veux-tu en voilà à tire-larigot jusqu'à ce qu'ils se décident à signer. Avec des glaçons, les boissons.

Je propose que pour leur prochain sommet, on les colle dans une baraque munie d'un toit en tôle ondulée en plein été sous le cagnard du Sahel, qu’on les fasse rôtir deux ou trois jours sans une goutte d’eau tant qu’ils n’auront pas signé un compromis correct. Au moins, ils sauront pourquoi ils sont là et ça pourrait bien améliorer nettement les négociations.

De toute façon, il n’y a pas forcément lieu de s’inquiéter puisque, je cite Le Monde :  D’après l’organisation,: «  Les dommages les plus sévères du réchauffement vont être ressentis en Afrique de l'ouest et en Asie du sud. »

Ha Bon,?? Ben alors ça va ! Pour l'Europe, ya rien d’urgent.

Ouf on a eu chaud !

 

28/12/2011

Autodafé

ours.jpg Bon, hier je vous parlais d’Intouchables.bruckner,ours,baleine,réchauffement,o'toole,paasilina,horwitz,unwalkers

Comme vous avez eu le temps de déballer fébrilement vos cadeaux, livres, romans, disques et DVD de Noël, je vous parlerai aujourd’hui d’un Imbuvable comme le bouquin de Pascal Bruckner dont j'ai déjà parlé :‘ Le fanatisme de l’Apocalypse’ qui dit en gros et pour résumer que c’est l’haleine des ours blancs qui détruisent la couche d’ozone, que c’est la surpopulation de baleines qui fait monter le niveau des océans, bref que le réchauffement planétaire c’est du pipeau et qu’il suffit d’enlever son pull si on a un coup de chaud.

 

Pascal Bruckner, lorsqu'il passe à la télé, se permet de faire incruster 'Philosophe' sous son image, ce qui déclenche rapidement l'hilarité des téléspectateurs un tant soit peu avertis mais en dit long sur l'état de la couche de son ozone à lui.

Si on vous a offert ce livre, vous pouvez le jeter au feu sans l’ouvrir, c’est déjà un geste pour la planète.

Moi, je l’ai lu, j’aurais pas dû. Mais bon, je l'avais volé.

Vous avez ensuite les illisibles et les inaudibles mais comme je suis énervé à cause de Bruckner, je vous conseillerai juste de ne pas perdre votre temps avec le dernier Musso, vous risqueriez de vous rendre compte que vous l’avez déjà lu.

Si vous voulez vous faire un vrai cadeau, lisez ou relisez ‘ La conjuration des imbéciles’ de Kennedy O’Toole, ‘La forêt des renards pendus’ de Paasilina et surtout, surtout, celui que je viens de terminer ‘ Natural enemies’ de Julius Horwitz, moi qui avait la raie sur le côté, j’en suis encore tout décoiffé.

Merci au site http://www.unwalkers.com/2011/06/ de m’avoir fait connaître cette pépite.

Tout cela bien sûr après avoir lu l’indispensable ‘La zygène de la filipendule’ et le petit dernier de chez Kyklos ‘ Viandes et Légumes’ du sieur Gonzales, que je n’ai pas encore eu le temps de déguster mais qui s’annonce diablement épicé.

 

09/12/2011

Le chant des baleines ou le chant des bananes ?

 
baleine,dick rivers,dauphin,claude allegrebaleine,dick rivers,dauphin,claude allegreL’échouage de 81 baleines sur les plages de Nouvelle-Zélande aurait pour cause l’inconscience des chasseurs Japonais (qui savent rester radio-actifs après une bonne bière). En effet, durant leur chasse,ceux-ci s’obstinent à passer en boucle le dernier CD de Moby Dick Rivers, ce qui fait paniquer et fuir les craintifs animaux dont les chants se trouvent perturbés.
Les gros cétacés plus habituésà se marrer comme des baleines* au son des discours de Claude Allègre ,maroufle pontifiant, sur le réchauffement de la planète sont tellement déroutés par la voix du chanteur qu’ils préfèrent en finir de façon radicale.

Quand je pense à ce qu’il faut comme baleines pour fabriquer un seul parapluie, je pense qu’il faudrait interdire définitivement les vieux rockers à faire leur come-back.

Pour mémoire, le dernier dauphin du fleuve Yang-tsé (Lipottes vexillifer) s’est éteint en 2007, date à laquelle Eddy Mitchell a sorti son dernier album.

Gérard Lenorman, gentil petit dauphin, quant à lui va bien.merci.

* On peut dire également se marrer comme un ours polaire, comme un panda géant, comme un tigre de Sumatra ou tout simplement comme une espèce en voie de disparition, ça marche aussi.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu