Avertir le modérateur

14/05/2012

C’est pas tous les jours dimanche.

hostie.jpg

C’est une habitude vieille comme la Bible, les catholiques traditionnels ( prononcez : ULTRA) , dès qu’on ne chatouille plus leur dogme dans le sens du chapelet sortent de leurs trous pour hurler à l’impie, à la débauche, à la conspiration diabolico-socialiste.

La dernière fois, j’en avais déjà fait un petit article, ces bougres de calotins s’étaient émus à cause d’une pièce de théâtre anodine qu’ils jugeaient sacrilège et nos très-croyants ( prononcez : réactionnaires) avaient défilé en procession pour la faire interdire.

Aujourd’hui, on les retrouve défilant en rang d’oignons, le crucifix dans une main, l’ancien testament dans l’autre s’insurgeant contre le mariage des homos, l’avortement, l’euthanasie et le vote des étrangers. Tout un tas de péchés mortels que nos fervents catholiques malgré leur infinie bonté, leur grande miséricorde, leur amour du prochain et leur résistance aux allergènes ne peuvent pas tolérer sans choper de l’urticaire, fût il divin.

Ceux qui ont voté pour le candidat du Diable doivent déjà s’estimer heureux de ne pas avoir été foudroyés sur place, réduits en poussière et expédiés pour les siècles des siècles dans les flammes de l’Enfer, alors qu’ils ne s’avisent pas de remettre ça aux législatives, il pourrait leur en cuire.

Errare Humanum Est, Perseverare Diabolicum.

Au risque de me répéter, je réitère que le secrétaire général de Civita, Alain Escada, chef de file de toute cette bande de gugusses, ne montre jamais son nez pieux quand il s’agit de famine, de pauvreté, de guerre où de pédophilie institutionnelle, il ne bouge pas d’un poil de cul de grenouille de bénitier. Ces petites vétilles ne le choquent pas, elles sont l’œuvre de Dieu et les voies de Dieu sont plus impénétrables que les bigotes de son groupuscule.

C’est pas les sans-abri qui le gènent, c’est les sans-papier, c’est pas ceux qui ne mangent pas à leur faim tous les jours qui le chagrinent, c’est ceux qui ne mangent pas l’hostie tous les dimanches.

On a les priorités à droite qu’on peut.

 

Pour Alain Escada, l‘humanisme n’est qu’une perversion créée par les athées pour échapper aux lois de l’Eglise. Pour ses disciples l’euthanasie est une hérésie.

Remarquez, là, je suis plutôt d’accord pour que, l’heure venue, on les laisse crever dans d’atroces souffrances.

Pour l’avortement, c’est trop tard.

 

09/05/2012

Le sirtaki, c'est comme le pas de l'oie, faut du rythme.

pas de loi.jpg

En 1932, un petit moustachu spasmophile profitait de la crise mondiale pour créer le national socialisme sous l’œil amusé des politiques incrédules. En 10 ans, il ravage le monde sous l’œil toujours aussi incrédule mais un peu moins amusé des mêmes spécialistes avisés.

Près d’un siècle plus tard, un nostalgique de la croix gammée ( Du Grec croixgammos qui veut dire nazi) bedonnant et rougeaud nous refait le même coup, en Grèce, cette fois-ci. La Grèce, bourrelée de remords d’avoir inventé la démocratie est donc passée par la junte des colonels dans les années 70 pour en arriver enfin à un truc un peu plus viril digne d’Ajax et d’Achille.

Nikos Michaloliakos, c’est son nom, a donc réussi à faire élire 21 députés ! C’est pas rien 21 députés, ça doit bien nous faire en gros 2 millions de votants. Deux millions d’Hellènes et les glaçons à faire froid dans le dos.

Pour couronner son entrée dans l’arène politique, le fantoche de sa voix nazillarde a ordonné aux journalistes présents lors de sa conférence de presse de se lever en signe de respect ou bien de quitter les lieux.

Vous allez rire, seuls quelques-uns sont sortis, les autres ont servi la soupe à Adolfos Nazipoulos.

Cela s’appelle la position du journaliste couché.

La prochaine fois, il leur demandera de faire le salut Hitlerien en tendant le bras, vous verrez qu’ils vont obtempérer comme un seul homme.

C’est la Vénus de Milo qui va faire la gueule.

 

03/05/2012

J'ai rien à dire mais c'est juste pour causer.

bistrot.jpgCe Mercredi 2 mai, nos deux impétrants préférés se sont agités sur leur plateau télé comme deux crabes sur un plateau de fruits de mer. C’est normal, c’est le printemps, faut que ça sorte, faut dire ce qu’on a sur le cœur sinon après on regrette. C’est pas tous les jours qu’on croise un président de la République, un qui se fane et un autre qui bourgeonne. C’est pas tous les jours qu’on peut se balancer des milliards d’Euros et des millions de chômeurs en travers de la tronche comme s’il s’agissait de confettis et de mirlitons. Bref, c’était la fête, les retrouvailles, ça rigolait pas mal même si on voyait qu’ils avaient un peu forcé sur l’apéro et j’te remets une tournée, et une autre, non celle-là c’est la mienne, laisse c’est pour moi. Bon évidemment ça s’est fini tard, ils se sont mis à élever le ton, à la fin, ils étaient bourrés comme des coins, et comme d’habitude à chaque fois qu’on cause boulot ou pognon, ils ont fini par s’engueuler, limite bagarre. Ces deux-là vont pas se revoir avant au moins 5 ans. Je le sais, avec mon pote Marcel, c’est chaque fois pareil, on tape dans la gourde, on cause, on cause et ça finit en eau de boudin.
C’est le printemps, c’est tout.
A propos de printemps, le tribunal Tunisien a condamné le patron d’une chaîne TV qui avait diffusé le dessin animé Persépolis. Le motif est :atteinte aux bonnes mœurs car dans le film, l’héroïne raconte sa 1ère nuit d’amour avec un étudiant.
Le printemps en Tunisie, ça commence le 21 mars à 8 heures et ça s’arrête le 21 Mars à 21h, ça te laisse juste le temps de bazarder un despote népotique et de mettre à la place un intégriste vermoulu qui tremble pour ses bonnes mœurs. Mais bon, ça doit être ça le printemps Arabe.

persepolis.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu