Avertir le modérateur

02/07/2012

Des châteaux en Espagne.

800px-B%C3%A9tonni%C3%A8re_de_chantier.jpg

Nos instances responsables favorites n’en finissent plus de se réunir pour tenter de trouver une solution au problème européen.

Sans vouloir jouer les tatillons, je me permettrai quand même de signaler qu’une réunion au sommet pour observer un gouffre me paraît être une position un peu paradoxale.

On frise l’oxymore politique.

Au bord de ce gouffre, on pointe du doigt en ce moment l’Espagne qui-paraît-il, coince la bulle immobilière.

Je résume pour les indécrottables ignorants en matière économique que vous êtes :

 

L’Espagne a basé depuis quelques années sa résurrection économique sur le développement du bâtiment, pour cela, elle a donné tout pouvoir à deux engeances réputées pour leur humanisme, leur fiabilité et leur désintéressement.

A savoir les banquiers et les promoteurs.

Je parie que vous vous dites in petto : 

« Tiens, j’aurais pas cru que ces cocos-là aient un sens aussi aigu du bonheur de l’humanité ? »

C’est normal, vous n’y connaissez rien en macroéconomie, vous êtes des cancres, des demeurés, des ânes bâtés et en plus vous voyez le mal partout. Heureusement qu’en ce moment, nos alpinistes au sommet pensent pour votre bien ! Tiens, je sais même pas si vous le méritez.

Revenons à l’Espagne. Je vais résumer encore.

Les promoteurs font tourner leurs engins pour bétonner la Costa Del Sol et permettre aux touristes de se reposer pendant leur chômage. Pour financer tout ce bonheur en boîte, ils demandent des sous aux banques en promettant de rembourser avec du benef et expliquent que tout le monde sera content : le touriste qui pourra se baigner au milieu des autres touristes et faire pipi dans l’eau, et nous on pourra se mettre une deuxième couche de métal précieux sur nos testicules déjà bien dorés.

Vous voyez que tout cela part d’un bon sentiment.

Tout marche comme prévu, sauf la 3ème phase : Les gens n’ont pas d’argent pour acheter les appartements tout neufs ! Zut de zut !

 

Je vais vous la faire sous la forme de dialogue, c’est plus vivant :

« Bonjour monsieur le banquier, on voudrait souscrire un emprunt pour acheter un appartement au promoteur. »

« Désolé, monsieur le fauché, on n’a pas un radis en ce moment, on attend que le promoteur nous rembourse. »

« Et il compte vous rembourser quand, le promoteur ? »

« Quand il aura vendu ses appartements, pardi ! »

« Et il les aura vendus quand ? »

« Quand vous aurez trouvé de l’argent pour les acheter. »

 

Voilà, si avec ça vous n’avez pas compris pourquoi l’Europe est dans la mouise, c’est que vous êtes vraiment des ignares, heureusement que les économistes, les banquiers et les promoteurs vont se pencher ensemble sur notre gouffre. D’ailleurs, si vous êtes d’accord on pourrait même leur donner un coup de main dans leur dos pour nous aider à nous en sortir plus vite.

 

Commentaires

C'était quoi déjà le "22 à Asnières" ? :-)

Écrit par : Frankie75 | 02/07/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu