Avertir le modérateur

15/02/2012

un train d'enfer.

train.jpg

L’INSEE, vénérable institution qui régulièrement, nous explique que les prix n’augmentent pas tant que ça et qu’on ferait mieux de recompter notre monnaie chez l’épicier plutôt que de brailler contre l’Euro vient de publier un rapport optimiste : La croissance sera de gnagna % au lieu de zéro.

Et du coup, tout le monde à l’air content, la gauche, la droite, le milieu, les bords du milieu et surtout nos chers économistes qui ne jurent que par la croissance.

Moi qui n’y connais rien, je vais me lancer dans une métaphore osée.

Il apparaît aujourd’hui que nous sommes lancés dans un train à grande allure, que la chaudière de ce train est visiblement dans le rouge, en surchauffe et de plus en plus gourmande. Il faut donc tous les ans mettre un peu plus de charbon que l’année d’avant pour qu’elle continue de nous enfumer.

En tout cas c’est ce qu’on nous dit sur les télés et radios mondiales que seul un esprit subversif et chafouin pourrait taxer de mensongères, ce qui n’est pas mon cas.( Quoique)

 

Il m’apparait quand même étrange qu’on puisse indéfiniment gaver une planète un peu plus chaque jour sans qu’elle se mette un beau matin à tout nous vomir sur les pompes.

Aucun leader Européen ou mondial, semble-t-il, ne propose une autre solution, aucun ne parle de ralentir un peu, de laisser refroidir, de se reposer cinq minutes pour regarder le paysage.

Aucun ne se pose la question : Au fait, sommes-nous sur la bonne voie ? Existe-il dans un coin une autre paire de rails qui nous amène ailleurs que vers ce qu’on nous promet?

 

Le dessinateur Gébé, dans les années 70 avait sorti une B.D intitulée ‘ L'an 01:On arrête tout et on recommence et c’est pas triste’ c’était à l’époque où certains préféraient regarder le train au bord des rails en compagnie des vaches et que ça les faisait même rigoler.

 

Depuis le temps qu’on avance tout droit devant nous, on devrait avoir fait le tour de la planète non ? Je crois que ça s’appelle tourner en rond. Je crois que cela s’appelle aussi une révolution.

La vraie révolution aujourd’hui, ce serait peut-être de sauter en marche.



 

 

Commentaires

L'INSEE n’est pas l’ennemi.
Quand tu te penches sur leur études, tu trouves des perles incroyables, des réussites passées sous silence, un travail de fond, des vraies raisons de s'étonner, de s'insurger, de s'indigner, d'avoir de l'espoir aussi. Un mammouth utile. L'INSEE est un outil.
L'INSEE ne commente jamais, ou presque, ses propres études. Par respect pour l’intelligence de ceux qui les lisent ou qui y ont travaillé, peut-être ?
Ce qui, vous le remarquerez, n'est pas le cas de bien des politiques.
Ni de bien des lecteurs finalement...
Il faut que plus de gens descendent du train : mais encore faut il réussir à le faire stopper en gare...

Écrit par : emi | 15/02/2012

Il n'en est pas moins vrai que cet outil a été créé et est utilisé par la pensée unique.
Existe-t-il l'outil homologue qui nous indique où sont les freins de ce satané train en attendant la prochaine gare justement?

Écrit par : le hobbit | 16/02/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu